Chargement

Prescription pénale : la loi est publiée !

Posté le : 13/03/2017

La loi portant réforme de la prescription pénale a été publiée au Journal Officiel. Les délais pendant lesquels il est possible de poursuivre en justice les auteurs d’infractions sont ainsi revus à la hausse. Ils passent de 3 à 6 pour les délits de droit commun et de 10 à 20 ans en matière criminelle. En revanche, le délai de prescription des contraventions (1 an) reste inchangé. La loi entérine également la jurisprudence de la Cour de cassation qui, depuis de longues années, repousse le déclenchement du délai de prescription des infractions  dites « occultes » et « dissimulées » au moment de la découverte de l’infraction. Elle apporte néanmoins une restriction de taille à ce principe en introduisant  une date butoir de 12 ans (pour les délits) ou de 30 ans (pour les crimes) au-delà de laquelle la prescription s’éteint automatiquement, quelle que soit la date de découverte des faits. 

Voir la loi 

Autres articles

Huis clos de droit pour certaines victimes

Les dispositions du 3ème alinéa de l'article 306 du Code de procédure pénale qui permettent à une victime ...

Lire la suite

Le Fichier des antécédents judiciaires censuré !

Par une décision en date du 27 octobre 2017, le Conseil constitutionnel retient qu’en privant les personnes mises en cause dans une procédure pénale....

Lire la suite

Suppression de la transaction pénale

Entrée en vigueur en octobre 2015, la transaction pénale permet à l'auteur de petites infractions (telles que le vol simple ou l’usage de stupéfiants) d'éviter le tribunal...

Lire la suite

Responsabilité pénale des personnes morales

Dans une récente décision, la Cour de cassation est venue réaffirmer le principe selon lequel les personnes morales (à l'exception de l'État), sont responsables pénalement des infractions commises pour leur compte, par leurs organes ou représentants.

Lire la suite

Amende forfaitaire pour conduite sans permis

Un décret est venu modifier le Code de procédure pénale pour mettre en œuvre la procédure de l'amende forfaitaire délictuelle en cas de conduite sans permis ou de conduite sans assurance.

Lire la suite

Du droit de savoir qu’on peut se taire

Lorsqu'il a fait application des dispositions de l'article 80-2 du Code de procédure pénale (convocation par courrier) et qu’il procède à la première comparution de la personne qu'il envisage de mettre en examen, le juge d'instruction doit l’informer...

Lire la suite