Chargement

L'employeur peut se constituer partie civile

Posté le : 04/12/2017

Un salarié d’une compagnie aérienne est condamné pour des faits de harcèlement moral et sexuel. Pour échapper au paiement de dommages et intérêts réclamés par la compagnie, l’intéressé tente de faire valoir que la responsabilité pécuniaire du salarié envers l’employeur, dans le cadre de fautes commises pendant l’exécution du contrat de travail, ne peut être engagée qu’en cas de faute lourde. En vain. En l'occurence, les infractions commises ont directement causé un préjudice à l'entreprise en ternissant son image auprès des autres salariés. Celle-ci peut donc se constituer partie civile au procès pénal afin d'obtenir le paiement, par le salarié, de dommages et intérêts pour le préjudice subi.

La décision de justice

Autres articles

Eléments constitutifs d’un harcèlement sexuel

Deux salariées d’un magasin d’alimentation déposent plainte contre leur chef de rayon pour des faits constitutifs de harcèlement sexuel.

Lire la suite

Harcèlement moral et diffamation

Soutenant avoir été victime de harcèlement moral de la part de 2 supérieurs hiérarchiques, une salariée en informe par écrit le directeur des ressources humaines de son entreprise avec copie au CHSCT et à l'inspecteur du travail.

Lire la suite

Atteinte à la vie privée

Un homme est condamné pour avoir diffusé sur Internet la photo de son ex-compagne nue, sans son accord.

Lire la suite

Mineur : audition obligatoire des parents

Poursuivis pour des faits d’agressions sexuelles aggravées, deux mineurs écopent, chacun, d’un avertissement solennel. Ils contestent cette décision devant la Cour de cassation.

Lire la suite

Mineur : audition obligatoire des parents

Poursuivis pour des faits d’agressions sexuelles aggravées, deux mineurs écopent, chacun, d’un avertissement solennel.

Lire la suite

Du droit à un procès équitable

Un homme, condamné pour diffamation publique, fait appel de ce jugement.

Lire la suite

Copyright @ ACTUSITE 2018 - Mentions légales