Chargement

Pas de téléphone au volant, même à l’arrêt !

Posté le : 12/02/2018

Un automobiliste arrêté sur la voie de droite d’un rond-point, feux de détresse et moteur du véhicule allumés, est verbalisé pour avoir fait usage, en l’état, de son téléphone portable au volant de sa voiture. Faisant valoir qu’il était en stationnement (situation dans laquelle l’usage d’un téléphone portable est licite) et non en circulation, il tente d’obtenir sa relaxe devant les juges. En vain. Pour la Cour de cassation, un véhicule arrêté sur une voie de circulation pour une cause autre qu’un événement de force majeure doit être considéré comme étant toujours en circulation.  Cour de cassation, chambre criminelle, 23 janvier 2018, pourvoi n° 17-83077

Autres articles

Interdiction de stationner devant son garage

Un automobiliste écope d’une contravention pour « stationnement gênant d'un véhicule devant l'entrée carrossable d'un immeuble »

Lire la suite

Confiscation du véhicule en cas d’infraction

Un automobiliste qui s'était vu confisquer sa voiture à la suite d'un dépassement de plus de 50 km/h par rapport à la vitesse maximale autorisée soutient que la sanction est disproportionnée au regard de l'infraction commise.

Lire la suite

Les amendes radar contestables sur Internet

Il est désormais possible de contester par voie électronique une contravention pour excès de vitesses, constatée par radar automatique.

Lire la suite

Etat d’ivresse et responsabilité pénale

Un homme, suspecté dans une affaire, est arrêté et placé en garde à vue.

Lire la suite

Contravention et défaut de paraphe de l’agent

Un conducteur écope d’une contravention. Faisant valoir l’absence de signature de l’agent verbalisateur sur le document, il conteste en justice le retrait de points effectué sur son permis de conduire.

Lire la suite

Réparation du préjudice moral des détenus

Après son incarcération en maison d’arrêt, un homme saisit la justice afin d’obtenir la condamnation de l'État à lui verser la somme de 4 900 € en réparation du préjudice moral qu’il a subi, eu égard à ses conditions de détention.

Lire la suite