Chargement

Infraction par un véhicule de l'entreprise

Posté le : 10/04/2018

Depuis le 1er janvier 2017, lorsqu'une infraction routière constatée par un appareil de contrôle automatique a été commise avec un véhicule immatriculée au nom d’une personne morale, le représentant légal de cette personne morale doit indiquer dans un délai de 45 jours à compter de la remise de l'avis de contravention, l'identité du conducteur. A défaut, la contravention de non-désignation est constituée et la personne morale encourt une amende quintuplée par rapport à celle encourue par une personne physique (soit 3 750 €). A la question de savoir si cette contravention ne devrait pas plutôt s’appliquer au représentant légal, la ministre de la Justice a répondu par la négative rappelant, au passage, que les personnes morales (sociétés, associations, GIE, syndicats...), à l'exclusion de l'État, sont responsables pénalement des infractions commises pour leur compte par leurs représentants.

La réponse ministérielle

Autres articles

Le recours abusif aux CDD est sanctionnable

A l’occasion d’un contrôle dans une entreprise, l’inspection du travail constate que 3 des 4 salariés présents sont en contrat à durée déterminée (CDD). Des investigations plus poussées révèlent par la suite que, depuis sa création, l’entreprise avait effectué 51 embauches, dont 2 seulement en contrat à durée indéterminée (CDI).

Lire la suite

Quand l’employeur doit dénoncer ses salariés

Depuis le 1er janvier, les employeurs propriétaires de véhicules utilisés par leurs salariés sont tenus, dans un certain nombre de cas,

Lire la suite

Infraction routière, l’employeur doit vous dénoncer !

Les employeurs doivent communiquer l'identité du salarié qui a commis une infraction routière avec un véhicule de l'entreprise.

Lire la suite

Moins de morts sur les routes en février

Selon l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 203 personnes ont perdu la vie sur les routes de France métropolitaine en février 2017 contre 263 en février 2016, soit une diminution de 22,8 %.

Lire la suite

Responsabilité pénale d’une société

Une société est condamnée à 3 000 € d’amende pour infraction à la réglementation sur la sécurité des travailleurs.

Lire la suite

Suppression de la transaction pénale

Entrée en vigueur en octobre 2015, la transaction pénale permet à l'auteur de petites infractions (telles que le vol simple ou l’usage de stupéfiants) d'éviter le tribunal...

Lire la suite